Outil d'autodiscipline (I. La TierList)

Rappelez-vous, en introduction, je vous demandais en partie IV. d’être stratège !

Nous, sommes, avec l'exercice que je vais vous proposer, en plein dans le cœur de cette formule. Car oui, habitués que nous sommes par un monde d'abondance en tout genre et de délégation de notre bien-être à des entités extérieurs; on arrive à en oublier ce qui nous ressource et nous fait tenir debout.

 

      Qu'est-ce qui est important pour vous ?

Je n'ai pas de réponse universelle à cette question, c'est à chacun de revoir ses priorités, souvent seul, face à son miroir, et dans un effort d’honnêteté implacable. Cela ne sert à rien de vous mentir à vous-même après tout. 

Mais ce dont je suis sure, c'est que chacun d'entre nous, à besoin de faire certaines choses, chaque jour (ou au moins chaque semaine) pour se sentir en accord avec ses objectifs de vie. En accord avec sa vision du monde. Certains auront besoin de lire de la littérature scientifique, d'autres d'apprendre à jouer d'un instrument ou d'apprendre une langue, peut importe !

Cependant, et comme vous le savez, les journées ne font que 24h, et une bonne partie de notre journée est déjà prise par de nombreux impératifs (notamment professionnels), et je sais bien, que nous n'avons pas tous la chance de trouver son métier "nourrissant" (pour l'âme).

C'est donc bien là ou vous devez être stratège. Vous devez identifier ce type d'activité qui vous nourrit, qui vous fait vous sentir sur une pente ascendante, et arriver à l'accorder avec les autres activités dont tout être humain à besoin pour se sentir bien. 

 

Je vous propose donc ce petit exercice, qui vise à augmenter votre niveau de conscience de vos activités journalières, afin de vous permettre d'apprendre à prioriser vos actions, car comme je l'ai dit plus haut, elles sont quantités limitées.

 

      La TierList :

  • Le Tier 1 regroupe les activités nécessaires à votre progression dans la vie (ou au maintien de celle-ci), et vous demandant un effort particulièrement important à leur initiation.

Vous pouvez comptabiliser 2 points, pour chaque activité de ce type que vous faites au cours de la journée.

 

  • Le Tier 2 regroupe les activités de loisirs actifs (c'est-à-dire productif) et les différentes corvées (vous apportant un sentiment d'accomplissement direct et non différé dans le temps).

Vous pouvez comptabiliser 1 point, pour chaque activité de ce type que vous faites au cours de la journée.

 

  • Le Tier 3  regroupe les activités de loisirs passifs (c'est-à-dire improductif). 

Vous pouvez comptabiliser 0 point, pour chaque activité de ce type que vous faites au cours de la journée et l'adapter selon certaines règles : -1 point si ces activités sont faites en semaine, ou si celles-ci dépassent les 2h etc...

 

  • Le Tier 4 regroupe les activités que souhaitez arrêter.

Celles-ci vous font perdre 1 point à chaque occurrence dans votre journée.

 

Ainsi, à la fin de la journée, vous pouvez inscrire votre nombre de points dans un calendrier (celui de votre smartphone par exemple) et en constater l'évolution quotidienne. Il n'y a aucun palier à atteindre, et mon tableau n'est qu'une illustration. Libre à vous donc, de l'adapter à vos préférences et inclinaisons personnelles.

Si vous souhaitez pousser le vice, il est également possible de noter votre nombre de points de chaque catégorie dans un tableur afin de mieux vous rendre compte sur quels aspects de votre quotidien vous devriez agir pour augmenter le chiffre de votre journée. Mais en règle général, ceci n'est pas nécessaire, et faire simplement l'inventaire des activités nécessaire/possible et non-acceptable de votre journée (comme sur l'image ci-dessus), suffit à vous faire prendre conscience de ce qui doit être fait pour maintenir votre équilibre, et dans l'idéal votre progression.

      Vous vous sentez rétifs à l'exercice ?

Je vois d’ici poindre vos remarques, que votre journée n’est pas une partition de musique dont vous devez suivre méticuleusement les accords, et que tout ce cirque ne laisse plus aucune place à la spontanéité. Et je serais d’accord avec vous, si le principal de vos journées n’était pas constitué d'un foutoir sans nom ou se mêle inertie, procrastination et déprime passagère.

Voyez cet exercice comme un calibrage de votre fonctionnement, un peu comme l'exercice de planifier son budget mensuel, afin d’équilibrer ses dépenses à ses revenus. Exercice fondamental, lorsque vous vous retrouvez seul à devoir assumer votre intendance pour la première fois. 

 

Par la suite, cet exercice devient secondaire et poreux. C'est-à-dire que lorsque vous aurez accumulé suffisamment d’expérience pour vous discipliner naturellement et que vous vous mettrez spontanément à la tâche pour les actions importante de votre journée, pour avancer dans les projets qui vous tiennent à cœur; et que vous aurez une meilleure notion du temps que prend chaque tâche et que certaines sont régulières et/ou incompressibles. À ce moment là, et à ce moment là seulement, vous pourrez vous permettre de retrouver plus de naturel dans vos journées, et laisser la porte ouverte aux différentes opportunités qui se présentent.

 

édité le 08/01/2021

Logo

Copyright © 2020. Johnattan Q. Tous droits réservés. 

Mentions légales